Setrem / Nos solutions / Traitement des matières premières : céréales

Traitement des matières premières : céréales

 

Le traitement des céréales et protéagineux par cuisson-extrusion offre des avantages certains :

extrudeur-TMP

– La gélatinisation de l’amidon améliore la digestabilité  des glucides de matières premières.

L’utilisation d’un pré-conditionneur avec addition d’eau et de vapeur facilite cette opération de gélatinisation et augmente considérablement le rendement de l’extrudeur.

Le traitement par extrusion favorise l’efficacité des glucides chez les jeunes animaux ou encore chez les espèces où la production d’amylase est peu développée.

– La réduction de la solubilité des protéines

Le temps très court pendant lequel le produit à extruder est soumis à de très fortes températures ne provoque pas une diminution de la digestibilité des protéines dues à la réaction de Maillard.

L’extrusion provoque l’insolubilisation des protéines natives contenues  dans les protéagineux et les oléagineux. Cette transformation est particulièrement intéressante pour l’utilisation de ces matières premières dans l’alimentation des ruminants, puisqu’elle diminue la proportion d’azote soluble de ces ingrédients (PDIN) et augmente la teneur en azote non dégradable dans le rumen (PDIA).

– La destruction des facteurs anti-nutritionnels

-La destruction de 90% des facteurs antitrypsiques contenus dans le soja et les protéagineux.

– La diminution de la teneur en glucosinolates des graines et tourteaux de colza, celle en gossypol du coton et celle en aflatoxines des tourteaux d’arachides et des ingrédients contaminés par ces moisissures.

– L’inactivation des systèmes enzymatiques responsables de la libération de l’acide cyanhydrique des graines et tourteaux de lin, ainsi que celles des lipases et des lipoxydases présentes dans les graines oléagineuses, prévenant ainsi le rancissement et l’oxydation de l’huile qu’elles contiennent.

-La libération de la matière grasse contenue dans les cellules : augmentation de l’énergie métabolisable et stabilisation de la matière grasse, diminution de l’oxydation de l’huile.

– Le formage du produit en sortie : le passage dans des filières à la sortie de l’extrudeur donne des produits de taille et de formes très variés.

Lire l’article du Dr Legoy à ce sujet

http://maurice.legoy.free.fr/extrusion/transformations/index.htm

Le passage à l’extrudeur provoque des transformations des matières premières alimentaires qui permettent de fabriquer des produits plus sains.

Les hautes températures et les fortes pressions mises en œuvre dans le fût de l’extrudeur détruisent les microbes, la plupart des spores de moisissures et les œufs d’insectes. 

 

*/?>